meli-melo de moi

melimeloane

09 novembre 2007

Je ne suis pas jolie, je suis pire

Je bouffe des cœurs, des palpitants amoureux. Je croque, dévore, englouti à leur en donner la nausée. Je les fait battre à tout rompre… Mais ce sont eux que je rompt. Je les laisse derrière moi sur des coins de trottoirs qui sentent la pisse, comme les ordures ménagères d’un mois entier. Sans pitié, avec mépris, même. C’est à la fin que je les déteste, d’avoir entretenu la flamme. Pour moi, l’amour doit se bousiller à gros coup de godasse sur l’histoire. Tant pis si je suis mal vue, ou si je suis une salope. Tant pis. Pour moi, il n’y a rien de vrai sur terre, surtout pas l’amour.

  Je ne parle pas, je ne leur dis rien. Car parler, c’est comme un baiser, c’est comme baiser même. C’est dévoiler une couleur, un arôme, une peinture parfois. Alors je joue à me taire. Je dissous le charme lorsque je le décide. Il suffit de pas grand chose, parfois. Un mot peut faire l’affaire. Un seul.

 C’est alors que j’ai les pieds sous terre, et bien plus encore, si je ne connais mon apparence. Il me faut seulement m’apercevoir pour naviguer à nouveau entre les regards d’autrui. C’est terrible, superficiel… Mais c’est cela, ou je ne me pointe plus sous leurs yeux, ne pouvant plus séduire leur bêtise. Il me faut pouvoir marcher avec fierté, la tête haute et mon dos tordu… Mes longs bras squelettiques méritent parfois la correction, à moi de les repeindre. Ils pendent jusqu’au plancher et j’ai les mains dégueulasses de les laisser traîner partout…

 Mais putain c’est dur, je suis malade, automysophobe. Si je me salis, je ne me touche plus. Si je suis jolie, je ne bouge plus. Je sais même plus si c’est mon miroir qui m’encrasse ou si ce sont mes yeux qui ne discernent plus le laid du beau… Je ne sais plus si je suis sale ou si je suis trop propre pour vivre ici, sous leurs yeux d’ahuris écervelés. J’ai fait le choix de les prendre pour des cons, une bonne fois pour toute, pour voir ce que ça fait dans le sens inverse. Je change de sexe. Mais il n’y a pas qu’eux.

Je ne suis pas de celles qui camouflent leur féminité sous de longs cheveux pendant, ramollissant leur silhouette décharnée. Je ne suis pas de celles qui sont tellement belles qu’on les croirait sorties d’un magazine de mode ou échappées d’un podium d’un défilé parisien. Je suis pas de celles dont les formes font pâlir et étourdissent ces êtres masculins. Mais je possède mon moi particulier. Je ne suis pas jolie, je suis pire….

Posté par melimeloane à 01:09 - Comme un baiser - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    test

    test

    Posté par test, 17 janvier 2008 à 14:32
  • Bonjour!

    Coucou je m'appelle R0ck-t0niqu3, je suis Lycéenne.
    Je viens de m'inscrire au Concours d'Ecriture sur ton Site =)
    Et je suis plus motivée que jamais ^_^
    Je lis tes Textes avec Délectation, depuis mes douze Ans, j'essaye d'écrire, d'inventer.
    Parfois, je me sens encouragée et capable de réussir, et à d'autres Moments, je me demande si ce que je fais a un Sens.
    J'aime écrire par dessus Tout, je passe bien des Heures à gribouiller mes Rêveries sur des Feuilles, même si je sais que personne les lira.

    Je voulais te demander si un Jour, tu as du Temps, de passer sur mon Blog ou j'écris tout ce que je pense.
    J'éspère que tu pourras me donner un Avis!
    http://ro0ck-to0niqu3.skyblog.com

    Merci d'Avance.
    R0ck-t0niqu3.

    Posté par R0ck-t0niqu3, 02 février 2008 à 14:01

Poster un commentaire